L'évolution de la Poupée sexuelle

L'évolution de la Poupée sexuelle

de lecture - mots

INTRODUCTION 

 

C'est une histoire remplie de nazis, de marins, Japonais de science-fiction et de beaucoup d'argent ! Non, ce n'est pas un film de George Lucas, c'est l'histoire des poupées sexuelles !

En tant qu’humain, nous avons toujours été obsédés par le sexe. Nous essayons d’en avoir autant que possible, en le traitant comme un sale petit secret tout en y imaginant en obtenir un maximum, ou bien nous le faisons tout simplement autant que possible. Avec tout le sexe que nous avons, que nous voulons avoir ou que nous prétendons ne pas vouloir avoir, il n'y a pas toujours un partenaire disponible pour l'avoir réellement, vous savez...

Quand Platon a dit "Nécessité, qui est la mère de l'invention", il parlait définitivement, sinon exclusivement, des poupées sexuelles. Maintenant, vous vous dites peut-être en ce moment : "Beurk ! Des poupées sexuelles ? Ils sont si flippantes, dégoûtantes !" C'est un peu étroit d'esprit et c'est tout à fait vrai ! Ils sont bizarre, mais beaucoup de choses le sont aussi, et cela ne veut pas dire qu'elles ne font pas partie de notre histoire.

 

Voici une chronologie des poupées sexuelles et de leurs influences sur le monde 

 

L'an 8 - L'histoire de la première poupée sexuelle racontée 

 

Dans Métamorphose, Ovide a écrit un mythe impliquant une femme sculptée dans l'ivoire par Pygmalion. Elle s'appelait Galatea et il est devenu tellement obsédé par elle qu'il la baignait, la nourrissait, et bien sûr, couchait avec elle, Aphrodite a fini par en faire une vraie femme...

 

L'histoire de la première poupée sexuelle racontée

 

Du Ier au XIIe siècle - Encouragement au toucher des statues nues

 

Des femmes nues en marbre, appelées "Sheela-na-gigs", étaient gravées sur les côtés des églises anglaises et irlandaises pour chasser les mauvais esprits. Les sculptures avaient une partie vaginale exagérées et une légende disait à l'époque que caresser ces bustes sexy vous donnait le pouvoir de guérir les autres. Peut-être, la guérison sexuelle ?

 

Encouragement au toucher des statues nues

 

XVII ème siècle- les premières poupées sexuelles en mer

 

D’après un historien qui se nomme Julien Arbois, le tout première mannequin de charme à fait sont apparition vers le 17ème siècle. Généré par l’ingéniosité des marins néerlandais. Il est vrai, ces derniers se sont inspirés d’une tradition asiatique qu’ils auraient observée pendant une expédition en Asie du Sud-est. Cette tradition appelée « Oreillers à câliner » ou « épouses de bambou ». Ce procédé, encore d’actualité dans certains pays d’Asie a pour principe de positionner une sorte de cage allongée entre les bras et les cuisses de la personne qui dort pour soi-disant aérer le corps pendant les périodes de forte chaleur. 


Ce qu’ont retenu les Néerlandais, c’est que ce n’est pas la seule utilité !

 

Encouragement au toucher des statues nues

En effet, Julien Arbois explique que ces « compagnons » de nuit, servaient de mannequins sexuels ! L'historien a aussi expliqué que durant cette même période, les Japonais fabriquaient un vagin artificiel pour la masturbation. fait de carapaces de tortues avec une doublure en satin, ils le nommaient « substituts de femmes ».

 

1941 - Les nazis inventent la poupée sexuelle moderne 

 

Il est vrai ! Les premières poupées sexuelles du monde telles que nous les connaissons ont été créées en Allemagne nazie à la demande du leader SS, Heinrich Himmler. Appelé le "Borghild Field-Hygiene Project", Himmler a eu l'idée d'arrêter les "pertes inutiles" des soldats nazis à cause des MST transmissent pendant les rapports sexuels. Le projet a été considéré comme "Geheime Reichssache", traduit : "Plus secret que top secret." 

Le sculpteur du projet, Arthur Rink, a créé trois mannequins aux mensurations idéales. Typ A : Buste de 168 cm. Typ B : 176 cm et Typ C : 182 cm. D’après Rink, " Les SS avaient pour fantasmes les "fortes poitrines rondes et pleines" alors que le Dr Olen Hannussen lui a insisté sur le fantasme d'une "une forme de hanche, qui s'agripperait bien".

 

Les nazis inventent la poupée sexuelle moderne

Heinrich Himmler

 

Quant au visage (Oui ils se souciaient aussi du visage.) L'équipe a convenu qu'il avait besoin d'un regard insolent et méchant. Pour stimuler les moments intimes avec de la sensualité. Ils ont demandé à emprunter le visage d'une actrice de l'époque, Kithe von Nagy, pour la poupée, mais elle a refusé.

Le Dr Hannussen a suggéré un "visage artificiel de la luxure" qui, selon lui, serait plus attrayant et meilleur pour l'expérience sexuelle des soldats. Le technicien Franz Tschakert est d'accord : "La poupée n'a qu'un seul but et elle ne devrait jamais remplacer l'honorable mère à la maison…Quand le soldat va faire l'amour à Borghild, ça n'a rien à voir avec l'amour.

Par conséquent, le visage de notre sexmachine anthropomorphe devrait être exactement comme Weininger l'a décrit." En accord avec la vision nazie nordique de la beauté, une grande blonde aux grandes jambes. Le premier modèle de Borghild, de type B, a été achevé en septembre 1941. Plus tard, cette femme blonde grandeur nature inspirera Ruth Handler à créer la poupée Barbie Doll pour filles.

 

1975 – Les Premières femmes de Stepford

 

 Un film sur la ville pittoresque de Stepford, Connecticut, où les hommes ont une activité sexuelle avec des belles femmes robots qui sont toutes absolument parfaites…à part le fait qu'elles sont effrayante.

Pour annecdote, Diane Keaton a refusé le rôle de Joanna la veille de la signature de son contrat, parce que son analyste a eu des "mauvaises ondes" dans le scénario.

 

Début des années 80 -  Le robot First Sex est inventé

 

British Company, Sex Objects Ltd crée un robot sexuel, nommé "36C," pour des raisons évidentes. "Elle possédait également un microprocesseur de 16 bits et un synthétiseur de voix qui permettait des réponses primitives aux entrées vocales et aux boutons poussoirs. Les gens qui l'utilisaient s'excitent encore quand ils entendent Stephen Hawking parler.

 

Le robot First Sex est inventé

C36 

 

1985 - Le terme "Gynoïde" est inventé

 

C'est dégoûtant, non ? Totalement. Le terme "Gynoïde" était un nom donné à un robot femelle conçu pour ressembler à une femme humaine. Il nous a été donné par Gweyneth Jones dans son roman de 1985, Divine Endurance. Heureusement, en 1997, Mike Myers nous a donné le terme beaucoup plus agréable et amusant, Fembot

 

1987- La Grande-Bretagne lève l'interdiction d'importer des produits sales

 

En 1982, une tentative bloquée d'importation de poupées sexuelles en Grande-Bretagne a donné lieu à une action en justice pour savoir s'il fallait ou non lever l'interdiction d'importation sur tous les articles "obscène ou indécent". Les compagnies de sexe ont finalement gagné le procès en 1987, levant toutes les interdictions. Cela a ouvert les vannes à toute perversité en Angleterre, ce qui a provoqué le fameux cri : "Les Britanniques éjaculent ! Les Anglais éjaculent !"

 

1995- Le mouton gonflable

 

Sex Sold. Muttonbone Productions, Inc. crée un mouton gonflable grandeur nature, anatomiquement correct, appelé Love Ewe. Il est vendu principalement comme un cadeau gag.

 

1996- Création de la première poupée sexuelle "réaliste"

 

À 29 ans, Matt Mcmullen cesse de fabriquer des masques d'Halloween effrayants pour gagner sa vie et crée la première poupée réaliste féminine dont l'apparence et la sensation sont anatomiquement correctes. Son nom est Leah. Les real doll ont un squelette en PVC avec des articulations en acier. Pour faciliter le  placement de la position sexuelle,  ensuite pour simuler la peau humaine, la peau est en silicone permet d'obtenir une peau douce et réaliste. Sexuellement parlant, les orifices sont également d'un grand réalisme et permette une pénétration pleine de sexes, pour atteindre l'orgasme pendant la relation sexuelle.  

 

Création de la première poupée sexuelle "réaliste"

Annoncer comme "l'état de l'art pour la simulation du corps humain réaliste".

Ils sont maintenant disponibles en 10 styles personnalisables, avec un choix de 15 visages et vous pouvez même choisir la couleur de peau (5 teintes de peau). Les prix commencent aux alentours de 6 500 $ (5845€), et certains modèles coûtent plus de 10 000 $ (8990€). L'une d'eux a également été présenté dans le film de 1997, Lars and the real girl, légitimant en quelque sorte l'entreprise. 

 

2005- Début de la location de "Dutch Wives" par une société japonaise

 

Dutch Wives est le terme japonais pour les poupées sexuelles en silicone de haute qualité. Fin 2005, la société japonaise Forest Dolls comptait plus de 40 magasins dans tout le pays. Le taux horaire de location, en 2005, était de 13 000 yens l'heure, soit 130 €. Des perruques et des costumes étaient également disponibles à la location.

 

2007- Lars and The Real Girl

 

Une histoire d'homme en relation avec une poupée gonflable, nominée pour un Oscar pour son scénario écrit par Nancy Oliver. C'est ça, une femme !

  

2007– Le « système audio sexuel » est inventé

 

Une entreprise japonaise ajoute un lecteur mp3 attaché à un capteur de pression intégré dans la poitrine de ses poupées sexuelles. Il faut 4 piles AAA. Les poupées réalistes sont également livrées avec de vrais poils pubiens et des têtes détachable.

 

2009- La première poupée sexuelle masculine

 

Les Allemands fabriquent la première poupée en silicone Android-Sex aux traits masculins. Appelée Nax, il dispose d’un "pénis qui s'élève automatiquement" mais aussi d’une "éjaculation artificielle automatique". Elle coûte 8967€ et la seule chose plus bizarre que le nom Nax, est à quoi il ressemble.  Nous imaginons que les Allemandes adorent les chauves avec des queues de cheval ! 

 

La première poupée sexuelle masculine

 

2010- La première poupée sexuelle avec une "personnalité personnalisable" 

 

À la Adult Entertainment Expo à Las Vegas, Doug Hines, propriétaire et concepteur de TrueCompanion, a révélé Roxxy (ci-dessus). Elle ne coûte que 7 000 $ (6293€) et réagit à la stimulation tactile et verbale. Les personnalités vont de "Wild Wendy", une fêtarde extravertie, à "Frigid Farrah", la timide bibliothécaire. Ses intérêts peuvent être modifiés en fonction des préférences de conversation du propriétaire. Pour amener les relations sexuelles vers un réalisme authentique et réaliser un fantasme érotique intense.  

 

La première poupée sexuelle avec une "personnalité personnalisable"

 

2010 - La Sarah Palin Sex Doll est sortie

 

Commercialisé sous le nom de "This is NOT Sarah Palin Inflatable Love Doll" pour qu'ils ne soient pas poursuivis en justice, c'est The Sarah Palin Sex Doll.

 

La Sarah Palin Sex Doll est sortie

 

2017- Création de la première maison close en Europe  

 

C'est à Barcelone, qu'est créée la première maison close de poupées sexuelles, elle se nomme Lumidolls. Le principe est simple et insolite, il consiste à vendre des prestations comme dans le monde de la prostitution. Sauf que la différence est qu'ils utilisent des poupées en silicone souple qui ressemble à des vraies femmes.(Plus solides et plus performantes que les poupées gonflables vendus en sex-shop).

 

Création de la première maison close en Europe

La plupart des clients sont des célibataires ou des hommes entre 30 et 50 ans qui viennent assouvir leurs besoins. La vie sexuelle de ces clients peut être améliorées pour ceux qui n'arrivent pas à aller vers les vraies prostituées et tout simplement les femmes. Avant la prestation, les clients peuvent demander et choisir d'habiller la petite poupée grandeur nature avec une lingerie sexy ou une perruque pour leurs moments érotiques. Mais choisissent aussi leurs poupées sexuelles en fonctions de leurs pulsions. Par exemple : une jolie poupée blonde aux gros seins peut être une demande d'un client. Le corps entier de ces dernières sont de véritables objets sexuels pour adulte avec un but masturbateur. 

Bien évidemment, si vous vous posez la question à propos de l'hygiène, les maisons closes mettent à disposition des lubrifiants, préservatifs, serviettes... Il existe également une maison close de Sex Doll dans le 14e arrondissement de Paris. Mais ils en existent d'autres dans le monde comme à Toronto, Dortmund, Vancouver, Greenwich et bien d'autres villes.

 

Conclusion

 

Vous l'avez sans doute remarqué l'évolution de la poupée sexuelle à eu un impact assez important sur notre société, et à permit de simuler des plaisir jusqu'au plus haut point. Notamment la variation des plaisirs comme le plaisir anal ou vaginal qui sont maintenant devenus possible autrement qu'avec une personne. Nous sommes arrivé à simuler le corps de la femme à un point qu'il pourrait être bien plus qu'un jouet sexuel pour certain. Un prochain ère pourrait nous amener vers celui de la robotique prochainement, avec de l'intelligence artificielle et tout ce qui va avec ! 

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.